Associazione Amici Azawak

Conditions de santé de la population au Niger



  • Les indicateurs des conditions de santé de la population placent le Niger aux dernières places du rangement qui indique au niveau international l’indice de developpement dans le différents pays.
  • Le tableau épidemiologique du pays est caracterisé par le haut taux de mortalité enfantine et des enfants de moins de 5 ans, la haute incidence des maladies infectieuses et parassitaires, tels que la malaire, les infections intestinales, les infections respiratoires, la rougeole qui representent les causes principales de mort et maladie dans tout le pays, la présence de pathologies comme tubercolose, poliomyèlite et le tétanos maternel et néonatal, de maladies potentiellement épidémiques comme la méningite et le coléra et de maladies qui causent un handicap, cecité en particulier, comme le trachoma et l’avitaminose A.

    Dans toutes les regions du pays le tableau épidémiologique est determiné et affécté par les caractéristiques de l’ambiance, le niveau des conditions hygieniques, le bas taux d’alphabétisation, surtout féminin, le developpement limité des services sanitaires avec peu d’accès aux services de prévention et soins, les carences alimentaires de la population, des enfants surtout, liées aux périodes de secheresse, les mariages et les grossesses précoces.
  • 70% des maladies est lié au manque d’eau potable et d’hygiène de l’agglomération.

    Les maisons de santé, avec des agents de santé communautaires, sont activées dans les villages à plus de 10 km du CSI qui ont une population dans un rayon de 5 km majeure ou égale a 5000 habitants.
  • Ells ont le but de garantir une première intervention afin d’éviter une prise en charge tardive des problèmes de santé.
  • Les hopitaux de Distric, dotés d’équipe chirurgicale, devraient être le point de repère médical et chirurgical pour les CSI de leur territoire.
  • Le procès de décentralisation entamé présente des criticités quant au manque de disponibilité financiaires par rapport aux besoins de santé de la population, avec par conséquent, un manque de structures et de personnel qui respondent aux standards prévus, et une manque de compétence dans la gestion administrative et sanitaire.
  • Le service sanitaire est financé par l’état, par la coopération internationnelle et par un système de paiement des prestations de la part de la population qui devrait garantir la couverture des couts de gestion au niveau périphérique.

  • Dans le département de Abalak le pourcentage de population couverte par un centre de santé dans un rayon de 5 km est de 56%; le taux d’accès aux services sanitaires est de 29%
  • L’offre sanitaire est constituée par un hopital, 2 CSI, une maternité et 9 maisons de santé.
  • Ler pesonnel est constitué par 1 médecin, 1 téchnicien de santé publique, 1 téchnicien d’hygiène, 1 téchnicien de laboratoire, 2 accoucheuses, 6 infirmiers, 11 agents de santé communautaires, 1 assistant social. Le taux de couverture des vaccianations d’enfance est entre 30 et 60%.

  • L’objectif di plan de developpement du Département de Abalak dans le domaine sanitaire est d’améliorer le taux de couverture des services sanitaires, avec des interventions sur les structures, sur le personnel et sur la sensibilisation de la population.

    Voir le profil de santé du Niger fait par l’OMS Profilo_salute_Niger

Comment nous aider

  • L’Association s’autofinance à travers la contribution volontaire des associés. Toutes les ressources économiques, mises à disposition par les amis bienfaiteurs et les partenaires, sont destinées à financer les activités et les projets prévus par les plans de développement de la Commune de Abalak.
  • Vos contributions peuvent être versés sur le compte de l'Associazione Amici Azawak che la Banca Etica siège de Milano, en spécifiant le projet que vous voilez financier.
  • IBAN IT07W0501801600000000132296
Amici-Azawak